Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Tendinite du doigt à ressaut

tendinite du doigt ressaut

    Tendinite du doigt à ressaut

    La tendinite du doigt à ressaut

    La survenue d’un doigt à ressaut ou « à ressort » est liée au conflit des tendons fléchisseurs des doigts, et plus particulièrement à l’épaississement de la synoviale des tendons qui gêne le libre jeu, le glissement des tendons fléchisseur avec leur gaine de réflexion.

    Ce conflit est d’intensité variable, il peut aller jusqu’au blocage des doigts et à la rupture des tendons dans les formes les plus sévères.

    Cette pathologie est fréquemment associée au canal carpien. Elle peut être douloureuse et fait partie des tendinites de la main.

    Quand faire appel à la chirurgie ?

    La chirurgie est indiquée dans les formes où le conflit sténosant est sévère et dans les formes douloureuses.

    Après tentatives infructueuses d’infiltrations qui sont souvent proposées en première intention.

    Suite à la consultation et l’examen de votre main par notre chirurgien, nous pouvons vous proposer la réalisation d’examens complémentaires permettant un diagnostic précis (Réalisés à l'Institut Calot, Berck sur mer, Nord Pas-de-Calais).

    Objectif de la chirurgie

    L’objectif de la chirurgie est la disparition du ressaut ou du conflit sténosant ainsi que les douleurs liées à cette pathologie.

    Traitement chirurgical

    Le traitement chirurgical est simple, il nécessite une petite incision de 2 à 3 cm dans la paume de la main.

    Le but est l’ouverture de la poulie de réflexion des tendons fléchisseurs des doigts, souvent associée à l’ablation d’une partie de la synoviale des fléchisseurs.

    Ceci se déroule le plus souvent sous anesthésie locorégionale lors d’une hospitalisation de quelques heures (chirurgie ambulatoire).

    Ce traitement simple fait disparaitre le conflit sténosant ou ce ressaut péniblement ressenti ainsi que les douleurs associées.

    En savoir un peu plus...

    L’anesthésie est une anesthésie locorégionale.

    La durée d’hospitalisation est d'une journée. Cette chirurgie est réalisée en ambulatoire (arrivée au matin, départ au soir).

    La rééducation est parfois nécessaire et est réalisée par votre kinésithérapeute de ville.

    Points forts

    • Récupération optimisée après chirurgie .
    • Chirurgie ambulatoire (hospitalisation sur 1 journée).
    • Plateau  imagerie sur place.
    • Reconnaissance nationale pour notre prise en charge orthopédique (Institut Calot).

    Risques opératoires

    Les complications sont rares.

    • Les cicatrices peuvent être un peu inflammatoires quelques semaines après l’opération, accompagnées d’un œdème local.
    • Les hématomes locaux ou les nécroses cutanées sont des complications très rares.
    • Il peut se produire de façon exceptionnelle une blessure d’un nerf collatéral pouvant entraîner des douleurs résiduelles et un défaut de sensibilité partielle d’un doigt.
    • Enfin, il peut survenir à moyen ou plus long terme un syndrome neuro-algodystrophique, qui se caractérise par la survenue d'un œdème de la main, avec raideur des doigts et vives douleurs. La survenue de cette complication en postopératoire doit vous conduire à en parler à votre médecin traitant rapidement de façon à débuter un traitement adapté.

    Contact / Adresse

    CALOT

    .

    .

    INSTITUT CALOT - FONDATION HOPALE
    Rue du Dr Calot
    62 600 Berck-sur-mer / Nord-Pas-de-Calais

    Prendre Rendez vous: 03 21 89 20 20

    Comment venir ?