Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Alzheimer

Alzheimer

    Alzheimer

    Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer?    

    La maladie d’Alzheimer est une affection du cerveau dite « neuro-dégénérative », c’est-à-dire qu’elle  entraîne une disparition progressive des neurones.

    Ces neurones, qui servent à programmer un certain nombre d'actions, en disparaissant entraînent une altération des facultés cognitives comme la mémoire, le langage, le raisonnement...

    Symptômes, quand consulter ?

    Même s’ils ne sont pas spécifiques de la maladie d’Alzheimer, certains signes doivent alerter :

    • Pertes de mémoire surtout des événements récents touchant sa vie personnelle et celle de son entourage.
    • Difficultés à accomplir les tâches quotidiennes.
    • Problèmes de langage.
    • Désorientation dans le temps et dans l’espace.
    • Difficultés dans les raisonnements abstraits.
    • Perte d’objets ou plutôt le placement d’objets dans des endroits insolites, ce qui empêche de les retrouver.
    • Altération du jugement.
    • Modification du comportement.
    • Pertes de motivation.
    • Changement de personnalité.

    Votre diagnostic

    Le diagnostic est pluridisciplinaire, il va comprendre :

    • Une évaluation neuropsychologique grâce à une série de tests sous forme de questions ou de tâches simples à accomplir.
    • Un examen d’imagerie cérébrale : IRM (imagerie par résonance magnétique) et scanner
    • Un examen neurologique.
    • Un bilan médical global.
    • Un examen psychiatrique si nécessaire.

    Ce diagnostic est souvent long à établir car les symptômes s’installent de façon très progressive. La frontière entre ce qui est bénin et ce qui est pathologique n’est pas toujours claire au stade précoce de la maladie.

    Les objectifs de la prise en charge

    Même s’il n’existe, pour l’heure, aucun traitement curatif, il est essentiel de pouvoir poser rapidement un diagnostic afin de mettre en place un plan d’aide adapté (aides médicales, médico-sociales, financières, etc.) et un accompagnement efficace.

    Votre traitement

    Certains traitements médicamenteux débutés en hospitalisation peuvent permettre de ralentir l’évolution des troubles. En complément de ces traitements, une prise en charge non médicamenteuse peut être développée. 

    Les médicaments : ils peuvent ralentir la progression des symptômes de la maladie. Actuellement deux grands types de médicaments de ce type sont disponibles sur le marché :

    • Des inhibiteurs de la destruction du neuromédiateur appelé acétylcholine.
    • un anti glutamate (antagoniste des récepteurs NMDA du glutamate) .

    Les approches non-médicamenteuses : elles consistent à adapter l’environnement de la personne malade et à développer une approche psychologique et sociale spécifique à chaque individu. L’objectif est de préserver le plus longtemps possible ses capacités et d’améliorer la qualité de vie du patient.

    Différents types d’interventions sont envisageables en fonction de l’évolution de la maladie et des besoins de la personne malade :

    • Des ateliers à médiation artistique.
    • Des ateliers à médiation corporelle.
    • Des ateliers à médiation cognitive.
    • Un soutien psychologique.

    Modalités / Contacts

    Sur prescription médicale de votre médecin traitant  adressée à notre médecin spécialisé.

    CALOT

    .

    .

    INSTITUT CALOT - FONDATION HOPALE
    Rue du Dr Calot
    62 600 Berck-sur-mer / Nord-Pas-de-Calais

    Prendre Rendez vous: 03 62 88 27 00

    Comment venir ?