Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Hernie discale lombaire chirurgie

hernie discale lombaire chirurgie

    La hernie discale lombaire

    Qu'est-ce que la hernie discale lombaire ?

    Le disque intervertébral lombaire dégénère progressivement avec l’âge et peut dans certains cas faire saillie dans le canal lombaire où passent les racines nerveuses de la queue de cheval entourées par une enveloppe appelée dure-mère.

    La compression aiguë d’une racine provoque une douleur parfois insupportable (sciatique, cruralgie). L’évolution habituelle de la hernie discale est la résorption.

    Quand faire appel à la chirurgie ?

    L’indication chirurgicale idéale est la présence d’une radiculalgie invalidante évoluant depuis plus de 6 semaines malgré un traitement médical complet (infiltrations épidurales) en rapport avec une hernie discale concordante au scanner ou à l’IRM.

    L’intervention peut être réalisée en urgence en cas de paralysie, de troubles sphinctériens ou de douleurs très intenses.

    Objectif de la chirurgie

    L’objectif principal de l’intervention est de faire disparaître le conflit disco-radiculaire pour soulager complètement la douleur.

    Traitement chirurgical

    La technique chirurgicale habituelle est réalisée sous anesthésie générale, avec des loupes ou un microscope, par une incision médian postérieure de 2 à 3 cm avec un contrôle radioscopique.
    Après excision du ligament jaune, l'abord du canal lombaire permet d'accéder à la racine comprimée qui est progressivement médialisée puis de découvrir la hernie discale.
    Les fragments discaux sont retirés prudemment, un lavage discal est ensuite réalisé avant de suturer les différents plans.

    En savoir un peu plus...

    Lever le lendemain matin sauf si une brèche durale a été réalisée qui nécessite un repos en position allongée de 5 jours.

    Le port de lombostat n’est pas systématique.

    La durée d’hospitalisation : c’est une hospitalisation courte avec retour au domicile en position assise le lendemain ou le surlendemain de l’intervention.

    Le travail : un arrêt de travail pendant 6 semaines en moyenne est préconisé.

    La rééducation lombaire peut être réalisée dans un objectif de prévention.

    Résultats attendus et suivi

    • Soulagement de la radiculalgie.
    • Prise en charge des lombalgies résiduelles par le service de rééducation.

    Un contrôle clinique est organisé à 6 semaines post-opératoires. Le patient est ensuite surveillé par son médecin traitant et revu en consultation de chirurgie uniquement en cas de problème.

    Les points forts

    • Prise en charge médicale complète par l’équipe de rhumatologie.
    • Imagerie et autres examens du rachis sur site.
    • Consultations médico-chirurgicales.
    • Hautement spécialisé dans la prise en charge orthopédique.

    Les risques

    Ils sont rares :

    • Une brèche de la dure-mère (enveloppe qui entoure les racines nerveuses).
    • Une lésion des éléments nobles pré-vertébraux.
    • Un hématome post-opératoire.
    • Un retard de cicatrisation.
    • La récidive de hernie discale et donc de la radiculalgie.
    • Une infection du site opératoire.
    • Des lombalgies résiduelles.

    Contact / Adresse

    CALOT

    .

    .

    INSTITUT CALOT - FONDATION HOPALE
    Rue du Dr Calot
    62 600 Berck-sur-mer / Nord-Pas-de-Calais

    Prendre Rendez vous: 03 21 89 20 20

    Comment venir ?