Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative qui se manifeste principalement par des troubles du mouvement.

La cause est la perte de cellules du cerveau produisant de la Dopamine qui agit comme messager entre les cellules du cerveau impliquées dans le contrôle du mouvement.

Les 4 signes cardinaux sont :

  • Le tremblement de repos.
  • L’akinésie et la bradykinésie : rareté et/ou lenteur des mouvements.
  • La rigidité, souvent décrite comme une raideur par le patient.
  • En phase évoluée, l’instabilité posturale peut être à l’origine de chutes.

Services proposés

  • Médecine
  • Rééducation
Parkinson

    Symptômes, quand consulter ?

    Les symptômes de la maladie de Parkinson s’installent très progressivement et de façon peu spécifique : fatigue, douleurs, rhumatismes, déprime...

    Les trois principaux signes de la maladie de Parkinson sont :

    • Le tremblement de repos : il est lent et répétitif mais disparaît lors de mouvements volontaires ou pendant le sommeil.
    • La bradykinésie : il s'agit d'une difficulté à initier les mouvements, qui seront alors lents et difficiles.
    • La rigidité musculaire : elle est due à une hypertension de l'ensemble des muscles qui peut donner l'impression d'un corps figé.

    Votre diagnostic

    Le diagnostic de la maladie de Parkinson s’appuie sur l’association de ces trois signes principaux surtout s’ils s’installent de façon asymétrique sur le corps. Le diagnostic doit être remis en cause à tout moment et doit s'adapter aux caractéristiques évolutives de la pathologie :

    • Au début de la maladie : ce sont les critères cliniques qui permettent le diagnostic. Tout autre symptôme atypique doit être étudié afin d'exclure le diagnostic d'une autre maladie.
    • Après quelques années, la réponse au traitement anti parkinsonien est un critère de confirmation diagnostic utilisable dans le cas où l’on observe une amélioration de 50 % des symptômes.
    • Après une dizaine d'années : la réponse aux traitements peut se modifier et s'accompagner de mouvements incontrôlés et involontaires (dyskinésies).

    Au total, le diagnostic repose sur l'association des principaux signes cliniques. Il sera confirmé par l'efficacité du traitement dopaminergique.

    Objectifs de la prise en charge

    Le traitement ne permet pas la guérison de la maladie, mais permet une nette amélioration des troubles. La prise en charge pluridisciplinaire a pour objectif un maintien de l’autonomie et la prévention d’éventuelles complications.

    Votre traitement

    Le traitement initié au cours d’une hospitalisation peut comporter :

    Des moyens médicamenteux:
    Médicaments anti-parkinsoniens (la L-Dopa, les agonistes dopaminergiques...) et éventuellement certains médicaments des troubles associés à la maladie de Parkinson. 

    Des moyens non médicamenteux :

    • L'hygiène de vie
    • La psychothérapie
    • La chirurgie fonctionnelle : elle est en pleine évolution actuellement. Ses indications sont à l'heure actuelle limitées à des cas très précis de maladie de Parkinson (elle n’est pas réalisée à la Fondation Hopale),
    • La rééducation fonctionnelle : elle est fondamentale et doit être débutée assez précocement et peut être réalisée dans notre centre de rééducation Calvé. (En savoir +, veuillez-vous rendre à l’onglet rééducation)

    Modalités / Contacts

    Sur prescription médicale de votre médecin traitant  adressée à notre médecin spécialisé.

    CALOT

    .

    .

    INSTITUT CALOT - FONDATION HOPALE
    Rue du Dr Calot
    62 600 Berck-sur-mer / Nord-Pas-de-Calais

    Prendre Rendez vous: 03 62 88 27 00

    Comment venir ?