Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Polysomnographie

Polysomnographie

    La polysomnographie

    Qu'est-ce qu'une polysomnographie ?         

    La polysomnographie est un examen qui permet de détecter des événements respiratoires anormaux pouvant survenir durant le sommeil (apnée, hypopnée, désaturation, respiration anormale…). Grâce à un Electro-encéphalogramme et à la présence de capteurs placés sur votre corps, la structure et la qualité de votre sommeil seront analysés en profondeur.

    Ces capteurs pourront enregistrer les mouvements respiratoires, la concentration en oxygène dans le sang, les sons nocturnes, la fréquence cardiaque ainsi que les phases de sommeil ou d’éveil. Cet examen est non invasif.

    Indication de l’examen

    L’examen est réalisé suite à l’apparition de l’un de ces symptômes :

    • Ronflement,
    • Somnolence diurne excessive,
    • Pauses respiratoires nocturnes décrites par le conjoint,
    • Endormissement impérieux la journée,
    • Mal de tête matinal,

    Si l’un de ces symptômes vous semble familier, une consultation des troubles du sommeil s’avère nécessaire.

    Comment sont placés les capteurs ?

    Selon les appareils, différents signaux respiratoires sont enregistrés :

    • Un capteur est placé sur le nez, à l’entrée des narines pour ne pas gêner le sommeil (lunettes nasales) et détecte le flux d’air qui passe dans les narines.
    • Un oxymètre (pince) est placé au bout de votre doigt pour mesurer l’oxygénation dans le sang.
    • Des ceintures abdominales et thoraciques suivent les mouvements respiratoires et donnent une information sur l’existence ou non d’une éventuelle lutte respiratoire.
    • Un capteur de son, collé à la base du cou analyse le ronflement.
    • Un capteur de position précise si les évènements respiratoires surviennent dans une position particulière.

    IMG_1547

    IMG_1557

    .

    Outre l’enregistrement des signaux respiratoires précédents, il recueille d’autres signaux qui permettent de reconnaître la succession des différents stades de sommeil. Des électrodes supplémentaires sont ajoutées :

    • Des électrodes autour du cuir chevelu pour enregistrer l’électro-encéphalogramme.
    • Des électrodes placées au bord externe des yeux (électro-oculogramme) enregistre les mouvements des yeux (permettant de reconnaître les périodes de rêve).       
    • Des électrodes placées autour du menton (électromyogramme) détectent le tonus musculaire.
    • Le mouvement des jambes pour éventuellement détecter des mouvements inhabituels au cours du sommeil (syndrome des jambes sans repos).             
    • L’électrocardiogramme.

    Tous ces capteurs sont reliés par des fils à un petit boîtier qui, selon les systèmes, peut être positionné sur le poignet ou le thorax. La programmation de ce boitier se fera lors de votre passage dans l’unité.

    Comment se déroule l'examen?         

    • En fin d’après-midi (16h30) après votre passage aux consultations externes, vous vous présentez au sein de l'unité sommeil de l'Institut Calot.
    • Avec la convocation, un questionnaire sur vos troubles du sommeil vous a été adressé. Vous devez le rendre rempli à l’infirmière qui vous accueillera.             
    • Suivant l’examen demandé, l’infirmière pose les capteurs et règle avec vous l’heure de début et de fin d’enregistrement.                
    • Un questionnaire vous sera remis sur les incidents éventuels de la nuit, et le déroulement de votre nuit (réveil ou lever nocturne, gène, débranchement de capteur…).
    • Le lendemain, vous vous présentez de nouveau dans notre service pour que nous puissions récupérer les mesures (de préférence avant 11h).

    Conseils

    Ne changez rien à vos habitudes (heure de coucher, lever, prise de sédatifs) afin d’être le plus proche possible de la réalité               

    • Venir accompagner est préférable car il est difficile de conduire avec l’équipement mis en place, même si cela est parfaitement possible.        
    • Porter un vêtement ample (T-shirt).
    • Prévoir éventuellement une casquette, si vous souhaitez masquer les capteurs sur votre tête.
    • Il est impossible de se doucher avec les capteurs branchés, prenez vos dispositions avant la mise en place de l’appareil.

    Modalités / Rendez-vous

    Le courrier du médecin traitant est OBLIGATOIRE pour la prise en charge de la sécurité sociale lorsqu’il s’agit d’une première consultation ou d’un nouveau problème.

    Institut Calot

    .

    PRENDRE RENDEZ-VOUS : 03 21 89 24 19
    Docteur Sabine TACK
    Docteur Stéphane RIBADEAU DUMAS

    INSTITUT CALOT - FONDATION HOPALE
    Rue du Dr Calot
    62 600 Berck-sur-mer / Nord-Pas-de-Calais

    Comment venir ?