Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Scoliose enfant / adolescent

Scoliose infantile

    La Scoliose de l'enfant et de l'adolescent

    Qu'est-ce que la scoliose chez l'enfant ?

    scoliose_enfant3

    C’est une déformation de la colonne vertébrale, pouvant s’aggraver pendant la période de croissance, susceptible d’entraîner un préjudice esthétique important, des douleurs à l’âge adulte, des troubles de la respiration voire des paralysies.

    Il y a plusieurs types de scolioses, la plus fréquente est la scoliose dite « idiopathique ». Selon sa date d’apparition on parlera de :

    • Scoliose infantile (avant l’âge de 3 ans).
    • Scoliose juvénile (avant les premiers signes pubertaires).
    • Scoliose de l’adolescent.

    On ne connaît pas la cause des scolioses idiopathiques, mais souvent on retrouve des cas semblables dans la famille.

    Plus rarement la scoliose peut être dûe à des malformations des vertèbres (scoliose malformative ou congénitale), à des paralysies (scoliose neuromusculaire),  à une maladie de l’os ou des tissus mous.                                                                                                 

    Quand et comment fait-on le diagnostic ?

    Chez le tout petit

    Le diagnostic peut parfois être évoqué chez un tout petit enfant (scoliose infantile et scoliose malformative).

    Celles-ci sont découvertes dans les premières années de la vie et ne vont heureusement pas s’aggraver. En particulier ce que l’on appelle la « scoliose du nourrisson » qui va disparaître sans même qu’un traitement ne soit instauré.

    Par contre, si ces scolioses débutent tôt dans la vie, elles peuvent connaître une  aggravation importante.

    Hopale-0012

    .

    La réalisation d’un diagnostic précoce est donc essentielle et peut s’organiser  sur consultation de nos spécialistes, des examens radiographiques pourront vous être proposées à l’institut Calot.

    A la puberté

    Très souvent le diagnostic de scoliose est évoqué aux alentours de la puberté. Ce sont rarement des douleurs qui alertent, parfois c’est un dépistage fait à l’école ou par des parents avertis qui va mettre en évidence le maître symptôme : la gibbosité.

       

    La confirmation viendra de l’examen radiographique de la colonne vertébrale proposé par nos spécialistes.

    Ceux-ci seront à répéter en général deux fois par an durant toute la croissance puis de façon plus espacée (tous les 5-10 ans à l’âge adulte).

    Des examens plus poussés pourront vous être proposés  (IRM, scanner, examen cardiaque, ophtalmologique, neurologique…) en particulier si une intervention chirurgicale est envisagée.

    Quels traitement vous seront proposés ?

    La simple surveillance

    Elle est fréquemment proposée tant que l’on n’a pas la certitude de l’aggravation de la scoliose et à condition que son importance ne justifie pas d’emblée un traitement. La surveillance se réalise alors en simple consultation périodique.

    On conseille durant cette période la pratique d’activité sportive adaptée en particulier la natation. En cas d’impossibilité à pratiquer ce sport, de la kinésithérapie peut être prescrite.

    Le traitement orthopédique

    Sauf chez les très petits enfants où il est parfois possible d’obtenir une « guérison » de la scoliose, le but du traitement orthopédique est de freiner voire stopper l’évolution.

    Le corset amovible

    scoliose_corset2

    Le plus souvent, un corset amovible « en matière plastique » réalisé sur mesure par un orthoprothésiste sera proposé à votre enfant. Il en existe de différents types selon la localisation de la scoliose.

    Le corset est essayé puis livré en présence du médecin et de l’orthoprothésiste.

    Selon le degré d’évolutivité de la scoliose le corset peut être porté à plein temps (24h/24) ou seulement à temps partiel (en dehors des horaires scolaires ou même seulement la nuit).

    La qualité de la correction apportée est vérifiée sur une radiographie faite à la livraison de l’appareil. Ces corsets doivent s’adapter à la croissance de l’enfant et être changés en conséquence lorsqu’ils deviennent trop petits. Ils sont a priori à porter jusqu’à la fin de la croissance, parfois seulement la nuit quand la grande poussée de croissance pubertaire est passée.

    Le corset plâtré

     

    Parfois il sera nécessaire de faire précéder la réalisation du corset amovible en matière plastique par un voire plusieurs  corsets plâtrés réalisés au cours d’une hospitalisation de quelques jours.

    Ces corsets plâtrés sont conservés deux mois, voire renouvelés tous les 2 mois chez les très jeunes enfants.

    Le traitement chirurgical

    Même avec un traitement orthopédique bien suivi, la scoliose peut parfois s’aggraver de façon si importante ou être d’emblée si sévère qu’un traitement chirurgical est nécessaire.

    Le plus souvent celui-ci aura lieu quand la croissance sera suffisamment avancée pour ne pas faire perdre de taille à l’enfant.

    Une hospitalisation de 3 à 4 semaines est à envisager.

    scoliose-radio

    L’intervention consiste à corriger la déformation pour obtenir un bon équilibre des épaules et du tronc au dessus du bassin, améliorer l’aspect esthétique sans qu’il soit possible de faire disparaître complètement la gibbosité, enfin et surtout d’empêcher qu’à l’âge adulte la scoliose ne continue de s’accentuer.

    Cette correction est permise par l’agencement approprié de vis et crochets vertébraux sur des tiges généralement en titane.

    Le caractère durable de la correction est assuré par l’adjonction d’une greffe osseuse.

    Cette intervention comme toute intervention comporte des risques qui seront bien discutés au cours de la consultation avec le chirurgien et l’anesthésiste.

    Pour plus de conseils après une intervention chirurgicale de la scoliose de l'enfant, télécharger le livret ci-dessous :

     "Conseils après une intervention chirurgicale de la scoliose"

    La vie dans le service pédiatrique

    Durant toute son hospitalisation, votre enfant sera pris en charge dans le service pédiatrique de l’Institut Calot (Fondation Hopale).

    Hopale-0235

    • Il aura accès aux différentes salles de jeux et animations disponibles dans le service.
    • Il pourra poursuivre sa scolarité.
    • Vous pourrez séjourner près de lui.

    En savoir + sur la vie dans le service

    Quelle vie après la scoliose ?

    La revue à long terme (plus de 20 ans) de patients traités par corset orthopédique ou par chirurgie nous apprend que beaucoup mènent une vie familiale et professionnelle strictement normale à condition d’une bonne hygiène sportive et gestuelle.

    Contacts / Adresse

    Hopale-0259

    .

    INSTITUT CALOT – FONDATION HOPALE             
    Rue du docteur Calot    
    62600 Berck sur mer
    Berck-sur-mer

    PRENDRE RENDEZ-VOUS : 03 21 89 20 34

    • Dr MORIN
    • Dr DELECOURT
    • Dr URSU
    • Dr D'AVOUT
    • Dr NOURY
    • Dr LEONARD