Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Imagerie médicale communicante

"Le PACS Communicant STIMOPALE, un projet territorial avec le CH de Calais et le CH de l’Arrondissement de Montreuil"

Objet initial du partenariat

L’infrastructure technologique hébergeant l’imagerie médicale de la Fondation nécessitait une modernisation. Son intégration au Dossier Médical « développé maison » ne permettait pas d’envisager l’ouverture attendue vers les réseaux d’acteurs de santé.

Pourquoi le partenariat ?

Dans le cadre des travaux sur la région sans film, la région Nord-Pas-de-Calais a invité la Fondation à se rapprocher d’une expérience aboutie pour un PACS territorial (Picture archiving and communication system) : la Côte d’Opale venait de donner vie à un projet mutualisé: PACSTIM (Projet Audomarois et Calaisien d'une Solution Territoriale d'Imagerie Médicale).

Avec l’appui de l’établissement chef de file, le Centre Hospitalier de Calais, le Centre Hospitalier de l’Arrondissement de Montreuil et la Fondation, un projet  « fils » est né : STIMOPALE (Solution Territoriale d’Imagerie Médicale OPALE).

La mutualisation du projet visait à optimiser les coûts de préparation et de mise en œuvre pour une solution déjà opérationnelle sur d’autres établissements. Lors des préparatifs, les parcours des patients ont montré de nombreuses collaborations sur ce territoire ainsi étendu PACSTIM et STIMOPALE.

Convaincus de la pertinence de ce travail mutualisé, la région Nord-Pas-de-Calais et les Fonds Européens de Développement Régional (FEDER) soutiennent l’investissement dans ce projet respectivement à la hauteur de 50% et de 30%.

stimopale

L’avenir du partenariat, les perspectives

Le démarrage fait désormais place à l’extension de ce socle indispensable :

  • nouvelles fonctionnalités rapprochant le PACS des équipes de chirurgie,
  • nouvelles opportunités de modalités techniques d’échanges,
  • progression vers les nouveaux indicateurs de qualité en vigueur pour les éditeurs et les établissements de santé,
  • amélioration des conditions d’accès de nos prescripteurs aux résultats d’examens des patients qu’ils nous ont adressés.