Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

#NosPatientsOntDuTalent : 3000 km parcourus pour sensibiliser à la Sclérose en Plaques

lambert SEP

15/10/2019

ll y a des parcours et des initiatives qui suscitent l’admiration, des personnes courageuses qui méritent d’être connues. C’est le cas de Philippe Lambert. Un patient suivi au centre Sainte Barbe de Fouquières-Lez-Lens, pour une Sclérose en Plaques, et qui ne cesse de faire parler de lui !

Philippe a 53 ans, voilà 10 ans qu’il est atteint de cette maladie évolutive. L’année dernière, il créé l’exploit en décidant de rallier Fouquières-Lez-Lens à Berck, pour une petite balade à vélo jusqu’au centre Jacques Calvé : 116 km.

Cette année, il a décidé de frapper plus fort ! Toujours à vélo, il est venu nous rendre visite à Calvé, le jeudi 3 octobre. Sauf que cette fois, il avait parcouru près de 3000 km. Philippe s’est offert un tour de France à vélo en guise de sensibilisation à la Sclérose en Plaques, symbole de lutte contre la maladie.

Il est arrivé vers 17h et une dizaine de patients de Calvé l’attendaient. Eux aussi sont touchés par la Sclérose en Plaques et ils avaient à cœur de lui poser une myriade de questions… Sa force leur donne de l’espoir.

Plus de 100 km par jour

Son médecin, le Dr Leroy, avait décidé de courir l’étape avec lui. Amiens-Berck, c’était le parcours du jour ! Et l’avant dernier de cette longue série, car le 4 octobre sonnait la fin du périple avec une boucle bouclée : une arrivée au centre Sainte Barbe !

« Philippe est humble quand il explique son parcours ! Pourtant il faut rappeler qu’il y a quelques temps, il avait encore quelques difficultés à la marche. C’est très fort ce qu’il réalise aujourd’hui », insiste le Dr Leroy.

« C’est vrai que 3 ans en arrière, j’avais un périmètre de marche de 200 mètres. Au-delà, je devais m’arrêter à cause de la douleur dans les jambes », raconte Philippe. Sa démarche, personnelle certes, va bien au-delà. « Je veux montrer qu’il existe ce que l’on appelle des nouveaux patients. Il faut cesser de ne penser qu’au fauteuil roulant et sensibiliser aux bienfaits d’une activité physique adaptée. Le sport est bon pour le corps et pour le mental. Lorsqu’on est atteint de la Sclérose en Plaques, on a tendance à s’arrêter, à rester dans le canapé… Quand on s’arrête on s’isole et c’est le cercle vicieux. »

Les docteurs Indrecan et Rigaux ainsi qu’Alice Douchet, kinésithérapeute, suivent de près le parcours de Philippe Lambert. Ils étaient ravis d’entendre ces mots de la bouche d’un patient. « C’est ce qu’on tente d’expliquer à chaque fois. Il faut maintenir une activité physique ! », réaffirmait le Dr Rigaux.

Si vous vous demandez quel autre genre de défi va se lancer ce patient, sachez qu’on lui a posé la question ! Ce à quoi il a répondu : « Oui, j’ai encore plein de projets, plein d’idées, mais si je refais un tour de France… ma femme va vouloir divorcer ! ».

N'hésitez pas à le rejoindre sur son groupe Facebook : défi SEP Tour de France - 3000 km

lambert_01 2

lambert_03