Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

Zoom sur le lipofilling

Une nouvelle technique de prévention secondaire des escarres développée par le Dr Patrick Fontet - le lipofilling de la ceinture pelvienne - a été présentée au congrès national de Printemps de la Société Française de Chirurgie Plastique au Honduras. Elle a à nouveau été présentée par le Docteur J. G. Prévinaire au Québec, au congrès international des Médecins Rééducateurs du Handicap. La technique a été primée au Canada pour son originalité et son innovation dans ce domaine.

Une réinjection de graisse au niveau des zones d’appui pelviennes

fontet_previnaire_dacquet_2

Drs Fontet, Prévinaire et Dacquet

La communication et l’article de l’usage du lipofilling dans les escarres sont la première référence scientifique mondiale. Cette technique a pour l’instant une indication dans la prévention secondaire (patient ayant déjà eu une chirurgie des escarres). Actuellement, elle est utilisée depuis quelques mois, en prévention primaire (patient maigre au niveau du bassin n’ayant jamais eu d’escarres).

Cette technique permet de réinjecter la propre graisse du patient dans les localisations pelviennes menacées par l’os (ischiatiques, trochanteriennes et sacrée). Ce sont les zones d’appui les plus responsables d’escarres chez les patients para ou tétraplégiques, en raison des compressions engendrées par le fauteuil roulant et de l’alitement. Elle permet d’augmenter le matelas graisseux protecteur dans ces régions afin de diminuer la pression exercée par l’appui osseux.

Au plus grand congrès de la para et tétraplégie du monde

C’est lors du congrès ISCOS, le plus grand congrès au monde sur la para ou tétraplégie, que les docteurs Previnaire et Fontet ont obtenu le classement parmi les 6 meilleures communications proposées. Cette récompense est pour eux, une belle reconnaissance des idées et du travail effectué par l’équipe dans le traitement des blessés médullaires au sein de la Fondation Hopale.

Une étude pluridisciplinaire

prevention-des-escarres-le-lipofilling

Dr Opsomer, Dr Prévinaire,
 Martine Simon et Tanguy Ducrocq

Ainsi, à partir de la technique chirurgicale réalisée depuis plus de deux ans par le Dr Fontet, une étude a été menée à Hopale par les Drs Catherine Opsomer (interne), J. G Prévinaire, (médecin de Médecine Physique et de Réadaptation),  Patrick Fontet, (chirurgien plasticien),  Vincent Dacquet (infectiologue) et avec l’aide de Mme Martine Simon et Mr Tanguy Ducrocq (ergothérapeutes).

L’étude n’a concerné que les 11 premiers patients du Docteur Patrick Fontet, avec plus d’un an de recul après leur chirurgie. Les résultats sont très encourageants en raison d’un faible risque chirurgical pris pour une amélioration locale très importante avec un retentissement social très positif. Depuis, cette série s’est étoffée dans la prévention secondaire des escarres et s’étend maintenant à une prévention primaire chez des patients maigres dans la région pelvienne (masse graisseuse trop faible pour une assise confortable) et ce, chez des patients n’ayant jamais eu d’escarres auparavant.

Une diffusion mondiale

Le Docteur Patrick Fontet avait d’abord présenté en avril sa technique de prévention des escarres aux journées de Printemps de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE) au Honduras. Il doit à nouveau la présenter en juin à Berne (Suisse), lors de l’EWAPS (European Workshop Association of Plastic Surgery). Le Dr J.G Prévinaire quant à lui, présentera la technique en octobre prochain, aux journées nationales de Médecine Physique et de Réadaptation de Montpellier. C’est donc une manière de diffuser aussi loin que possible le savoir-faire dans ce domaine à la Fondation Hopale.