Newsletter

Découvrez toutes nos newsletters
x
découvrez nos newsletters

La Fondation Hopale victime d'une cyberattaque

.

L'information a largement été relayée par les médias, la Fondation Hopale a bien été la cible d'une intrusion informatique et voici les éléments dont nous disposons.

Les faits :

  • La Fondation Hopale a été victime d’une cyberattaque identifiée lundi 12 avril en fin de matinée.
  • A ce jour, les investigations sont toujours en cours pour limiter la propagation.
  • A ce stade, aucunes pertes ou récupérations de données n’ont été décelées.
  • Nos équipes restent mobilisées afin d'assurer la continuité des activités.
  • Les équipes informatiques travaillent en étroite collaboration avec un CSIRT (Computer Security Incident Response Team = équipes d’experts en sécurité informatique) et avec le centre opérationnel de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) pour garantir un retour rapide à la normale.
  • Notre activité médicale et hospitalière n'a aucunement été impactée par cette attaque.

Les conséquences liées :

  • L’accès internet est pour le moment mis à l’arrêt pour limiter la propagation de cette attaque.
  • Des effets de bord sont constatés sur quelques applicatifs métiers et nécessitent la réinitialisation de comptes informatiques ; des outils informatiques, tels que les disques de partage, sont temporairement inaccessibles.
  • Le plan de reprise d’activité est en cours de déploiement : les accès à internet devraient prochainement être réactivés.
  • Le centre de vaccination de Berck-sur-Mer n'ouvrira pas samedi 17, dimanche 18 et lundi 19 avril MAIS cela n'aura aucun impact sur la campagne de vaccination car aucun créneau de rendez-vous n'avait été ouvert ces jours-là. Dès l'identification de l'attaque lundi 12 avril, les équipes avaient anticipé et préféré ne pas ouvrir le centre en attendant d'observer l'évolution de la situation. 
  • Le personnel informatique peut donc, ce week-end, exclusivement se consacrer aux opérations techniques et de maintenance liées à l'attaque.
  • La vaccination reprendra normalement dès mardi, à raison de 250 personnes vaccinées par jour en moyenne.